Jean-Luc Guionnet
Accueil > Radio | Scène | Image > Image

Image

Dernier ajout : 27 juillet 2011.




  • Ce qui me prit - Franck Gourdien
    "De l’écrit à l’écran : un micro-texte apparaît : Plus je regarde ; puis le second : Mais ce qui me prit. Entre les textes : des paysages sous influences. Les textes évoquent des moments de perception (...)
  • L’épaisseur de l’air - Franck Gourdien
    "Le dernier plan du film d’Ingmar Bergman, Une passion, est un zoom sur un homme pris dans l’épaisseur de l’air. Interrogation sur le gris et confrontation au « réel », ce plan est l’occasion de (...)
  • Piton - Franck Gourdien
    "Montée – panorama – descente : cette vidéo est un voyage aérien dans le paysage alpin – ou un décollage raté. Parce que la jeune femme, protagoniste du film, ne s’échappe pas de la montagne. (...)
  • MAISON - Franck Gourdien
    "La caméra tourne autour de la question du foyer. Le film trace sa ligne entre la nudité d’un corps dans l’ombre et la rusticité du paysage, l’écoulement de la pluie et le jaillissement d’étincelles au (...)
  • Des gris (où la surface du temps) - Franck Gourdien
    Des gris (photographies) : http://un-art.org/photo/photosGourdien.html Que signifierait le projet de venir photographier un certain gris ? Quel protocole de départ serait nécessaire d’appliquer et (...)
  • Sous Séoul Saoul (ou la fin des sourires) - Franck Gourdien
    Placée sous l’exergue d’une célèbre réflexion de Proust, cette plongée dans Séoul est en fait le résultat d’un re-filmage (à travers le prisme d’un verre de vin) d’un film de la Corée réalisé en 2002. (...)
  • divulgation des parties en jeu
    vidéo sonore, sur deux écrans et deux enceintes – 2 h 30’ – avec les 4 protagonistes de « PARTIE » 2006 : Sébastien Hoëltzener (performer) Laurent Pinon Olivier Gallon Jean-Luc Guionnet prise de (...)
  • si l’on dit que les âmes tendent
    <231> Si l’on dit que les âmes tendent avec prédilection vers des corps différents grâce à leur aptitude à informer de la matière et que, par suite, elles sont différentes parce que leurs tendances (...)